CoteVélo  vous propose une première estimation dite « Cote Brute » à partir de 5 critères fondamentaux :

  1. La typologie du vélo (à assistance électrique ou non) : les vélos à assistance électrique ont des profils de décote différents des vélos musculaires ;
  2. La marque du vélo : un vélo Décathlon, Lapierre, Specialized, Orbea, Trek, Giant, Nakamura ne décotera pas de la même manière. La notoriété d’une marque est un critère qui regroupe des éléments de qualité de fabrication et de SAV, de durabilité et réparabilité des produits, de capacité d’innovation et d’attractivité ;
  3. Le millésime du vélo : cette information permet de calculer l’âge moyen du vélo depuis sa fabrication ;
  4. La catégorie de vélo : en effet, dans une typologie de vélo donnée, un VTT d’occasion d’enduro ou de descente, n’aura pas les mêmes profils de décote que, par exemple, un vélo urbain ou un gravel ;
  5. Le nom du modèle du vélo :  à chaque modèle, en fonction de son millésime, est rattaché le prix public conseillé donné par les marques.