Acquérir un vélo électrique – neuf ou d’occasion – est un investissement. Avant de fixer, le budget à y consacrer, commencez par calculer les économies que vous allez réaliser par rapport au cout d’une voiture ou l’abonnement aux transports en commun. On se rend souvent vite compte que le prix d’un vélo est rapidement amorti.

Selon l’usage qu’on souhaite en faire, le type de trajets, on détermine l’autonomie et la puissance qui convient. Ces deux éléments vont faire varier le prix du vélo très sensiblement. A quoi s’ajouter des plus value sur les accessoires, la qualité des composants et la réputation de la marque.

Comme une voiture, le prix à investir dans un vélo doit prendre en compte sa décote future et donc la capacité à le revendre plus tard pour acheter un nouveau. Ainsi, le vrai cout du vélo est la différence entre le prix d’achat et le prix de revente. Un  vélo bien entretenu pourra être revendu un bon prix et ainsi contribuer à financer le suivant.